Vendredi 11 Mars 2016 - 20h30nouveau spectacle

Puisqu’il n’avait pas envie de raconter sa vie, Michel Boujenah a décidé de l’imaginer.

« J’ai toujours pensé qu’il était plus passionnant de rêver sa vie que de la vivre. Alors je peux devenir un vrai « héros » puisque j’invente ma vie, et si je l’imagine cette vie que je n’ai pas vécue, alors tout est possible. Et puis on va rire, je ferai tout pour cela puisque je me demande souvent si j’écris pour faire rire ou si je fais rire pour écrire. Qu’importe si vous tous passez un beau moment rempli d’émotion. Votre humble serviteur » Michel Boujenah

Michel Boujenah se partage entre théâtre et cinéma depuis ses débuts sur les planches en tant que comédien amateur à l’âge de 20 ans. Refusé dans les écoles de théâtre à cause de son accent, il fonde sa troupe, La Grande Cuillère, en 1972, et joue dans les cafés-théâtres. Il fait ses premiers pas au cinéma dans un film de Jan Saint-Hamont, en 1980. Mais le public le découvre vraiment dans le film de Coline Serreau, « Trois hommes et un couffin », en 1985, pour lequel il reçoit le césar du Meilleur second rôle masculin. Habitué aux rôles de naïfs, Michel Boujenah casse son image dans « Le Nombril du monde » d’Ariel Zeitoun en 1993, avec qui il tourne aussi les comédies « XXL » et « Une femme très, très très amoureuse ».

Michel Boujenah réalise son premier film en 2003 : « Père et fils » qui triomphe au box-office. Il réitère son défi avec le long métrage « 3 amis » en 2007. Très apprécié pour sa verve et son ironie sur les plateaux télé, il remonte en 2008 sur les planches afin de présenter son one man show « Enfin libre ». Boujenah est un as de l’impro qui fait toujours mouche. Une autobiographie touchante et fascinante !

« Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité », déclarait Jean Cocteau. Une phrase qui pourrait illustrer le nouveau spectacle de Michel Boujenah, où l’humoriste n’entend pas raconter sa (vraie) vie tout en jurant de dire justement la vérité, toute la vérité… Oscillant entre délire et réalité, Michel Boujenah amuse autant qu’il émeut »

TÉLÉRAMA

25€ (plein tarif) / 10€ (tarif réduit - de 16 ans) / catégorie B


Avec : Stéphanie Barreau, Agathe Cemin, Gabriel Dermidjian, Loup-Denis Elion, Gil Galliot, Emmanuel Jeantet, Dédeine Volk-Leonovitch.

Créé au Théâtre du Rond-Point chez Jean-Michel Ribes

www.michelboujenah.fr

Centre culturel La Passerelle


50, Avenue de Lorraine
57190 FLORANGE, FRANCE
  03 82 59 17 99

Accueil téléphonique :
du lundi au jeudi : 9h - 13h et 14h - 17h
le vendredi : 9h - 13h et 14h - 16h30

  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.