Cat. C

  • Mardi
    8 oct. 2019

    20H30

     

     

     

    Au carrefour du conte et du one-man-show, Abdelkader Secteur vous raconte avec son sens inouï de la tchatche et de la dérision, son existence haute en couleur, partagée entre les deux rives de la Méditerranée.

    De son enfance au bled coincé entre seize frères et soeurs, à son quotidien d’immigré fraîchement débarqué à Paris, tout est prétexte à la rigolade pour cet artiste hors norme dont la justesse n’a d’égale que la générosité. Au cours de ce voyage, Abdelkader Secteur danse avec les mots, jongle avec son corps, et devient tous les personnages de la Commedia Dell’ Arte à lui tout seul.

    Si Abdelkader Secteur vous fait tant rire, c’est aussi grâce à sa manière unique de jouer avec la langue arabe (l’arabe maghrébin plus exactement) et à sa façon si singulière de tordre le bras aux expressions courantes, et de revisiter les vieux proverbes. Artiste complet, tantôt clown, tantôt conteur, Abdelkader Secteur est plus qu’un comique. C’est aussi le tonton du bled qu’on est heureux de retrouver en famille.

    Mise en scène : Karim & Secteur
    Productions : Kader Aoun
    Spectacle uniquement en langue arabe.
    Abdelkader Secteur arrive à La Passerelle à Florange avec son nouveau spectacle « Salam Aleykoum ».
    Artiste découvert par Jamel Debbouze (Jamel Comedy Club, Marrakech du Rire…)


     15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C                 
     Programmé dans le cadre du Festival du Film Arabe de Fameck 

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Mardi
     19 janvier

    2021

    20H30

     

    Le « petit dernier » de la bande de France Inter. L’humoriste a débarqué en janvier 2020 dans l’émission quotidienne de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. Un joli coup de projecteur pour cet artiste attachant qui aime flirter avec la ligne jaune. On l’a vu aussi dans « On ne demande qu’à en rire » et même ceux qui ne demandaient rien ont ri. On le retrouve dans l’éminent plateau des Insolents aux côtés de Blanche Gardin et Pierre-Emmanuel Barré (sans oublier Dedo, Antoine Schoumsky et Bruno Hausler), avec qui il s’illustre encore en première partie ou plateaux partagés. Actuel, parfois féroce, faussement naïf car souvent une vanne peut en cacher une autre. Aymeric Lompret, c’est l’Auguste qui aurait mangé le clown blanc, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

     «Aymeric Lompret est un sale gosse au grand coeur. Un comique engagé à l’air dégagé, faussement dsinvolte, mettant le doigt là où ça fait mal grâce à une écriture au scalpel, une observation sociale des plus fines et un abattage naturel sur scène. » - LE TRIBUNE DE LYON

     « Un spectacle actuel, drôlatique, décalé... » - OUEST FRANCE

     « Humoriste social, son personnage de beauf, touchant, faussement débile mais véritablement clairvoyant sur le monde qui nous entoure, tacle avec un flegme clownesque les inégalités comme peu osent le faire. » - TÉLÉRAMA

     

     

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Plein tarif) / Catégorie C

     

     Réservez vos billets


     

  • Mardi
     19 janvier

    2021

    20H30

     

    Le « petit dernier » de la bande de France Inter. L’humoriste a débarqué en janvier 2020 dans l’émission quotidienne de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. Un joli coup de projecteur pour cet artiste attachant qui aime flirter avec la ligne jaune. On l’a vu aussi dans « On ne demande qu’à en rire » et même ceux qui ne demandaient rien ont ri. On le retrouve dans l’éminent plateau des Insolents aux côtés de Blanche Gardin et Pierre-Emmanuel Barré (sans oublier Dedo, Antoine Schoumsky et Bruno Hausler), avec qui il s’illustre encore en première partie ou plateaux partagés. Actuel, parfois féroce, faussement naïf car souvent une vanne peut en cacher une autre. Aymeric Lompret, c’est l’Auguste qui aurait mangé le clown blanc, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

     «Aymeric Lompret est un sale gosse au grand coeur. Un comique engagé à l’air dégagé, faussement dsinvolte, mettant le doigt là où ça fait mal grâce à une écriture au scalpel, une observation sociale des plus fines et un abattage naturel sur scène. » - LE TRIBUNE DE LYON

     « Un spectacle actuel, drôlatique, décalé... » - OUEST FRANCE

     « Humoriste social, son personnage de beauf, touchant, faussement débile mais véritablement clairvoyant sur le monde qui nous entoure, tacle avec un flegme clownesque les inégalités comme peu osent le faire. » - TÉLÉRAMA

     

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C

     

     Réservez vos billets


     

  • Mercredi
     28 avril

    2021

    20H30

     

    Béatrice Dalle et Edward Aleman - Wilmer Marquez (acrobates)

    Une fin de saison à La Passerelle de Florange au plus haut sommet d’érostisme et de grâce, à la frontière du cirque et de la danse. Torses, épaules, pieds, chevilles, sexes, cuisses... Allez-y ! C’est chaud !

    Micro à la main, Béatrice Dalle ordonne le face-à-face. Elle dirige deux acrobates, l’un voltigeur, l’autre porteur. Au plateau, la température frôlera les cinquante degrés. Expérience extrême, les corps ici doivent tenir malgré tout, jusqu’au bout... Ici on est loin des « 37°2 Le Matin » !

    Deux hommes en équilibre précaire, et l’obsession de la voix d’une femme. Tenir malgré… le trouble, la chaleur, la lumière, la sueur. Tenir, à deux, jusqu’au bout face au désir… et peut-être au-delà. Tenir, parce que là est le sens. Tenir, alors qu’une voix invite ailleurs, à la sensualité, à l’abandon, à l’écroulement. C’est ce que racontent David Bobée et Ronan Chéneau dans cette performance acrobatique...

    Spectacle torride dans un théâtre chauffé à l’extrême

    Installation, direction : David Bobée, Directeur du Centre Dramatique National de Normandie-Rouen

    Texte : Ronan Chéneau

     « Ce spectacle-là je l’ai créé pour un porteur et pour un voltigeur, c’est presque une étude de l’art acrobatique : porter et voltige. C’est-à-dire une technique incroyable entre ces deux hommes et qui malgré quelque chose de purement technique et circassien provoque une espèce de très très grande sensualité.  » - DAVID BOBÉE

     « ... Il va faire chaud au Théâtre de La Passerelle, très chaud. Sous la direction du metteur en scène David Bobée, l’atmosphère y sera même torride. Sur le plateau Béatrice Dalle, telle la bourgeoise qui se lâche, donne libre cours à ses fantasmes qu’exécutent deux circassiens portés par cette voix grave et irrésistible. Non, vous n’êtes pas dans un théâtre de Pigalle ou sur les Champs Élysées... Mais bien à Florange sur l’Avenue de Lorraine...  » - LE FIGARO

     

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie c

     

     Réservez vos billets


     

  • Mercredi
     28 avril

    2021

    20H30

     

    Béatrice Dalle et Edward Aleman - Wilmer Marquez (acrobates)

    Une fin de saison à La Passerelle de Florange au plus haut sommet d’érostisme et de grâce, à la frontière du cirque et de la danse. Torses, épaules, pieds, chevilles, sexes, cuisses... Allez-y ! C’est chaud !

    Micro à la main, Béatrice Dalle ordonne le face-à-face. Elle dirige deux acrobates, l’un voltigeur, l’autre porteur. Au plateau, la température frôlera les cinquante degrés. Expérience extrême, les corps ici doivent tenir malgré tout, jusqu’au bout... Ici on est loin des « 37°2 Le Matin » !

    Deux hommes en équilibre précaire, et l’obsession de la voix d’une femme. Tenir malgré… le trouble, la chaleur, la lumière, la sueur. Tenir, à deux, jusqu’au bout face au désir… et peut-être au-delà. Tenir, parce que là est le sens. Tenir, alors qu’une voix invite ailleurs, à la sensualité, à l’abandon, à l’écroulement. C’est ce que racontent David Bobée et Ronan Chéneau dans cette performance acrobatique...

    Spectacle torride dans un théâtre chauffé à l’extrême

    Installation, direction : David Bobée, Directeur du Centre Dramatique National de Normandie-Rouen

    Texte : Ronan Chéneau

     « Ce spectacle-là je l’ai créé pour un porteur et pour un voltigeur, c’est presque une étude de l’art acrobatique : porter et voltige. C’est-à-dire une technique incroyable entre ces deux hommes et qui malgré quelque chose de purement technique et circassien provoque une espèce de très très grande sensualité.  » - DAVID BOBÉE

     « ... Il va faire chaud au Théâtre de La Passerelle, très chaud. Sous la direction du metteur en scène David Bobée, l’atmosphère y sera même torride. Sur le plateau Béatrice Dalle, telle la bourgeoise qui se lâche, donne libre cours à ses fantasmes qu’exécutent deux circassiens portés par cette voix grave et irrésistible. Non, vous n’êtes pas dans un théâtre de Pigalle ou sur les Champs Élysées... Mais bien à Florange sur l’Avenue de Lorraine...  » - LE FIGARO

     

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C

     

     Réservez vos billets


     

  • Mardi
    26 mar. 2019

    20H30
     

    Chloé fait un test de grossesse. Tiphaine pique une crise de nerfs. 
    Les deux femmes n’en sont qu’une, prise dans le tourbillon d’un changement de vie immédiat, définitif. Être mère. Et le ventre qui gonfle, le désir qui fuit, les peurs comme une invasion de sauterelles et les fantômes des modèles qui s’en mêlent, Simone de Beauvoir ou Élisabeth Badinter. L’enfant naît, c’est un miracle et une purge. L’amour et la panique. Les grands-parents font une OPA sur le môme. En une succession de tableaux crus et hilarants, elles traversent les affres de la maternité. Douleurs et ravissements, injonctions contradictoires de la mère, du patron, du gynéco, de la diététicienne... elles recensent tout ce qu’elles ont vécu et entendu.

    Création collective de Les Filles de Simone, Claire FRETEL, Tiphaine GENTILLEAU, Chloé OLIVÈRES
    Avec Tiphaine GENTILLEAU et Chloé OLIVÈRES

    « Excellentes, hilarantes, Les filles de Simone font redécouvrir que la grossesse a toujours cette image idyllique que la société propose et sur laquelle chacun projette de multiples fantasmes et tabous. »
    - TÉLÉRAMA

    « La maternité, il vaut mieux en rire. Une pièce féministe dénonce avec humour les affres de la grossesse, de l’épisiotomie abusive aux extravagances des méthodes d’accouchement dites «naturelles. »
    - LIBÉRATION

    « Les deux actrices sont fantastiquement drôles. Ces filles de Simone jouent formidablement bien. Courez-y. »
    - LE POINT

    15€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie C       

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi 18 oct. 2019
    20H30
     

    Référence mondiale du hip hop français, Wanted Posse remporte à de nombreuses compétitions internationales le titre de champion du monde, dont le Battle Of The Year en 2001.

    « Dance N’Speak Easy » nous replonge dans les années troubles de la prohibition aux Etats-Unis. En revisitant cet univers équivoque et vivifiant, ils proposent une signature artistique originale. Toutes les références afro-américaines depuis les années 20 à nos jours sont présentes en passant par la blaxploitation des années 70 et le gangsta rap des 90’. Dans une éclosion de musiques (Miles Davis, James Brown, Betty Boop…) et de costumes typés années trente, six hommes et une femme interprètent une galerie de portraits sur fond de mafia, d’alcool et de rivalité.

    « Avec leur devise « l’individualité au service du groupe », les membres interviennent dans des projets artistiques d’envergure avec Benjamin Millepied, Blanca Li, Kamel Ouali… Pour des chanteurs internationaux comme Madonna, Robbie Williams… et se produisent dans des spectacles comme Le Roi Soleil, Les 10 Commandements, Les Revues Des Folies Bergères, Les 3 Mousquetaires. « Dance n’ Speak Easy » est la dernière création qui démontre le savoir-faire virtuose des Wanted Posse allié à une bonne dose d’humour et une scénographie léchée. Rien n’est laissé au hasard. » 
    - LIBÉRATION

     

     

    15€ (Tarif plein) / Catégorie C       

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi 18 oct. 2019
    20H30
     

    Référence mondiale du hip hop français, Wanted Posse remporte à de nombreuses compétitions internationales le titre de champion du monde, dont le Battle Of The Year en 2001.

    « Dance N’Speak Easy » nous replonge dans les années troubles de la prohibition aux Etats-Unis. En revisitant cet univers équivoque et vivifiant, ils proposent une signature artistique originale. Toutes les références afro-américaines depuis les années 20 à nos jours sont présentes en passant par la blaxploitation des années 70 et le gangsta rap des 90’. Dans une éclosion de musiques (Miles Davis, James Brown, Betty Boop…) et de costumes typés années trente, six hommes et une femme interprètent une galerie de portraits sur fond de mafia, d’alcool et de rivalité.

    « Avec leur devise « l’individualité au service du groupe », les membres interviennent dans des projets artistiques d’envergure avec Benjamin Millepied, Blanca Li, Kamel Ouali… Pour des chanteurs internationaux comme Madonna, Robbie Williams… et se produisent dans des spectacles comme Le Roi Soleil, Les 10 Commandements, Les Revues Des Folies Bergères, Les 3 Mousquetaires. « Dance n’ Speak Easy » est la dernière création qui démontre le savoir-faire virtuose des Wanted Posse allié à une bonne dose d’humour et une scénographie léchée. Rien n’est laissé au hasard. » 
    - LIBÉRATION

     

     

    15€ (Tarif plein) / Catégorie C       

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi 18 oct. 2019
    20H30
     

    Référence mondiale du hip hop français, Wanted Posse remporte à de nombreuses compétitions internationales le titre de champion du monde, dont le Battle Of The Year en 2001.

    « Dance N’Speak Easy » nous replonge dans les années troubles de la prohibition aux Etats-Unis. En revisitant cet univers équivoque et vivifiant, ils proposent une signature artistique originale. Toutes les références afro-américaines depuis les années 20 à nos jours sont présentes en passant par la blaxploitation des années 70 et le gangsta rap des 90’. Dans une éclosion de musiques (Miles Davis, James Brown, Betty Boop…) et de costumes typés années trente, six hommes et une femme interprètent une galerie de portraits sur fond de mafia, d’alcool et de rivalité.

    « Avec leur devise « l’individualité au service du groupe », les membres interviennent dans des projets artistiques d’envergure avec Benjamin Millepied, Blanca Li, Kamel Ouali… Pour des chanteurs internationaux comme Madonna, Robbie Williams… et se produisent dans des spectacles comme Le Roi Soleil, Les 10 Commandements, Les Revues Des Folies Bergères, Les 3 Mousquetaires. « Dance n’ Speak Easy » est la dernière création qui démontre le savoir-faire virtuose des Wanted Posse allié à une bonne dose d’humour et une scénographie léchée. Rien n’est laissé au hasard. » 
    - LIBÉRATION 

     15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C                       Prix du public au Festival Off d'Avignon 

      

    Réservez vos billets


     

  • Mercredi
     24 mars

    2021

    20H30

     

    Il est connu du grand public pour avoir été un candidat de l’émission « On n’demande qu’à en rire » de Laurent Ruquier sur France 2. Il y remporte la 3esaison en 2013... En 2019, M6 annonce que Donel Jack’sman va rejoindre le groupe afin de présenter la seconde partie de l’émission La France a un incroyable talent

    (La France a un incroyable talent, ça continue...)... Donel Jack’sman emmène les téléspectateurs dans les coulisses du prime-time, effectue les interviews des candidats et des jurés tout en présentant des numéros venant de l’étranger présentés dans les versions internationales de l’émission.

     « Après avoir joué mon spectacle « On ne se connait, on ne se juge pas » pendant 3 ans sur les routes de France et dans plusieurs pays, après avoir usé jusqu’à la corde le maillot des Chicago Bulls, après m’être fait insulter de « sale noir » sur scène à Nice… Et bien, il était important, je dirais même plus, vital que je revienne sur scène le plus rapidement possible. Pourquoi ce titre de show ? Tout simplement parce que l’on ne prend plus le temps de s’intéresser aux autres. Alors que c’est ensemble que nous surmontons les difficultés. C’est ensemble que nous changeons les mentalités et c’est ensemble que nous pouvons créer un monde meilleur.

    C’est ensemble que nous avons réalisé mon affiche, alors pourquoi ne pas rire ensemble le temps d’une soirée ?

    Et n’oubliez pas, ensemble, rien n’est impossible. (Parce que « tout devient possible » est déjà pris par Sarko). » - TÉLÉRAMA

     

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C

     

     Réservez vos billets


     

  • Mercredi
     24 mars

    2021

    20H30

     

    Il est connu du grand public pour avoir été un candidat de l’émission « On n’demande qu’à en rire » de Laurent Ruquier sur France 2. Il y remporte la 3esaison en 2013... En 2019, M6 annonce que Donel Jack’sman va rejoindre le groupe afin de présenter la seconde partie de l’émission La France a un incroyable talent

    (La France a un incroyable talent, ça continue...)... Donel Jack’sman emmène les téléspectateurs dans les coulisses du prime-time, effectue les interviews des candidats et des jurés tout en présentant des numéros venant de l’étranger présentés dans les versions internationales de l’émission.

     « Après avoir joué mon spectacle « On ne se connait, on ne se juge pas » pendant 3 ans sur les routes de France et dans plusieurs pays, après avoir usé jusqu’à la corde le maillot des Chicago Bulls, après m’être fait insulter de « sale noir » sur scène à Nice… Et bien, il était important, je dirais même plus, vital que je revienne sur scène le plus rapidement possible. Pourquoi ce titre de show ? Tout simplement parce que l’on ne prend plus le temps de s’intéresser aux autres. Alors que c’est ensemble que nous surmontons les difficultés. C’est ensemble que nous changeons les mentalités et c’est ensemble que nous pouvons créer un monde meilleur.

    C’est ensemble que nous avons réalisé mon affiche, alors pourquoi ne pas rire ensemble le temps d’une soirée ?

    Et n’oubliez pas, ensemble, rien n’est impossible. (Parce que « tout devient possible » est déjà pris par Sarko). » - DONEL JACK'SMAN

     

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C

     

     Réservez vos billets


     

  • Samedi
    02 fév.
    2019

    20H30
     

    Aussi rationnel que drôle, Fabien OLICARD vous bluffe grâce à votre potentiel !
    Dans ce troisième spectacle, Fabien fait résonner votre singularité avec la sienne en une explosion d’étonnements et de rires. Mémoire, langage non-verbal et synchronicité sont quelques-uns des éléments de cette approche moderne du mentalisme, où vous allez vous même vous surprendre.

    Il sera à l’Olympia le 22 septembre 2018 et il participe régulièrement à l’émission « Vendredi tout est permis » chez Arthur sur TF1.

    « Sur scène, dans son livre et sur internet, le mentaliste Fabien OLICARD accumule les succès. Sa particularité : il n’hésite pas à vous livrer ses secrets… Sur Internet, il se lance alors le défi de produire une vidéo par jour pour sa chaîne YouTube : d’abord confidentielle, elle atteint aujourd’hui près d’un million d’abonnés. Début 2017, il part pour une tournée de 100 dates à travers la France, avec un nouveau spectacle. Comme c’est visiblement son année, il a aussi sorti un livre, «Votre cerveau est extraordinaire». Il est en tête de gondole, et près de 80 000 exemplaires se sont écoulés en quelques mois... Sur scène, il épate par ses tours. Mais il sait aussi faire exploser une salle de rire. Surtout, il n’hésite pas à dévoiler, au moins en partie, le mystère de ses exercices de mentalisme… »
    - LE PARISIEN

    15€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie C        

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Mardi
    05 fév. 2019

    20H30
     

    Quand Jean GUIDONI investit le paysage musical à la fin des années 70, c’est tout un univers sulfureux, douloureux et obscur qui envahit la chanson française. Bien plus qu’un chanteur, Jean GUIDONI est un interprète dont le simple nom évoque des mises en scène à la FASSBINDER où la sexualité la plus glauque côtoie la poésie la plus tendre. Depuis ses débuts, il se forge une carrière sans compromis dont la scène est le champ d’action privilégié. Maquillages, travestissements, cet artiste à la fois essentiel et en marge, exhibe ses colères et ses angoisses pour mieux les combattre. En chansons.

    Écrire un nouvel album, j’en avais envie depuis longtemps, mais je n’osais pas encore coucher sur le papier les drôles d’idées qui me trottaient dans la tête… Mais le temps qui passe si vite, souvent est libérateur. Et puis la rencontre avec un compositeur, Didier PASCALIS, une nouvelle complicité tranquille qui redonne confiance. Alors je me suis dit que le temps était venu pour moi d’assumer toutes les chansons d’un album et de vous proposer mes : Légendes Urbaines. 
    JEAN GUIDONI

    « Jean GUIDONI tel qu’on l’aime, trente-Cinq ans après « Crime Passionnel ». Des années que Jean GUIDONI n’avait pas si bien chanté. »
    - 
    TÉLÉRAMA

    « Du bel ouvrage, à vif, comme on l’aime. »
    - L’HUMANITÉ

    « Chanteur Français culte. L’occasion de retrouver cette bête de scène. »
    - FIGAROSCOPE

    « Un disque important pour tous ceux qui déplorent que la poésie déserte notre présent. »
    - L’OBS

    « Ce nouveau disque de Jean GUIDONI est une merveille absolue (...) 13 chansons, 13 bijoux. »
    - RADIO CLASSIQUE

    15€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie C       

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi
    18 jan. 2019

    20H30
     

    Un spectacle inédit en hommage à la chanson francophone de 1950 à nos jours, sous forme de blind-test / quizz. Soirée festive et participative.
    Variété française populaire et de qualité !
    L’idée : Faire partager le plaisir de la chanson avec le public ; un patrimoine festif qui fait danser, chanter, jouer le public.
    Jeu interactif, avec un public toutes générations…
    C’est du «live» sans retenue, un spectacle animé par le show-man qu’est Jules… En clair : on s’éclate !
    Dans la zone public : 2 équipes (les bleus, les rouges - bracelets fluo à la clé) dans la salle. Des chefs d’équipe choisis au hasard (présents sur scène pendant le concert) et deux maîtres de cérémonie qui animent le jeu, et comptent les points.
    Qui va gagner le quizz ? Jules et ses musiciens délivrent un genre de discothèque idéale des chansons de 1950 à nos jours : remaniées, remixées, malaxées et complètement réinventées. Déjà 100 titres au compteur. Ce qui nous permet de présenter un spectacle différent chaque soir !

    « Jules Box, ou comment transformer une soirée karaoké en action culturelle pleine de sens et en production artistique riche et pertinente. Grâce à la qualité de l’interprétation et des ré-arrangements Jules parvient, avec un humour fait de second degré mais aussi de bienveillance, à convier un public intergénérationnel à partager un véritable moment de fête et de plaisir autour de la chanson de variété française, populaire et qualitative… Avec cette proposition, Jules qui s’amuse à mélanger sur scène les codes de la TV et du live musical, démontre que l’on peut mettre une vraie exigence artistique au service d’une culture populaire et accessible à tous, y compris ceux qui fréquentent moins souvent les salles de spectacles. »
    - LES INROCKS

    15€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie C      

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi 24 janv. 2020
    20H30
     

    Julien Strelzyk est bien de chez nous… de Moselle… où les noms de patelins se terminent par Ange… ou Anche avec l’accent local : Hagandanche, Florence, Créanche, Morhanche… Parce que son nom ressemble à celui d’un médicament, il est allé en immersion dans un hôpital. Un mois plus tard, il sort son médicament à effets secondaires désirables : le Strelzyk contenant du Paracétrodrôle. Julien vous dresse son diagnostic : bloc opératoire, urgences, infirmières, médecins, médicaments… Tout est passé en revue, même les hypocondriaques sont conquis !

    Ce jeune humoriste lorrain habitué de la Passerelle compte de nombreuses premières parties à son Palmarès (François-Xavier Demaison, Anthony Kavanagh, Jean-Marie Bigard, les Chevaliers du Fiel et Gad Elmaleh…)… Il nous revient à La Passerelle avec son 2ème spectacle « Santé ! ».

     

    15€ (Tarif plein) / Catégorie C        

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi 24 janv. 2020
    20H30
     

    Julien Strelzyk est bien de chez nous… de Moselle… où les noms de patelins se terminent par Ange… ou Anche avec l’accent local : Hagandanche, Florence, Créanche, Morhanche… Parce que son nom ressemble à celui d’un médicament, il est allé en immersion dans un hôpital. Un mois plus tard, il sort son médicament à effets secondaires désirables : le Strelzyk contenant du Paracétrodrôle. Julien vous dresse son diagnostic : bloc opératoire, urgences, infirmières, médecins, médicaments… Tout est passé en revue, même les hypocondriaques sont conquis !

    Ce jeune humoriste lorrain habitué de la Passerelle compte de nombreuses premières parties à son Palmarès (François-Xavier Demaison, Anthony Kavanagh, Jean-Marie Bigard, les Chevaliers du Fiel et Gad Elmaleh…)… Il nous revient à La Passerelle avec son 2ème spectacle « Santé ! ».

     

     15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C                       La Passerelle sera partenaire de Julien pour son 2ème passage au Festival Off d’Avignon 2019 

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Mardi
    12 mai 2020

    20H30
     

    CHILI 1973 : ROCK AROUND
    THE STADIUM

    Chili - 11 septembre 1973 : Pinochet prend le pouvoir par les armes. Le lendemain, le stade de football de Santiago, l’Estadio Nacional, devient un camp de concentration : 12 000 personnes y seront internées et torturées. Pour couvrir les cris des détenus, Pinochet fait diffuser de la musique dans les haut-parleurs du stade : pas de marches militaires, mais les Rolling Stones et les Beatles. 1973 est également l’année des éliminatoires pour la coupe du monde de foot 1974 en RFA. Le Chili doit affronter l’URSS dans un match de barrage prévu le 21 novembre à l’Estadio Nacional alors que celui-ci est encore rempli de prisonniers. L’URSS refuse de jouer. Le match va-t-il avoir lieu ?

    Sur scène : une guitare, une batterie, un écran, des témoignages, des haut-parleurs, pour remettre sur ses pieds cette tragique histoire où le football et la musique deviennent des instruments du pouvoir.

    A voir Absolument !

    « Le monde comme il ne va pas » est le sujet de prédilection de la compagnie L’SKBL co-dirigée par Hugues Reinert, comédien et musicien, « il est question pour nous de retranscrire, de mettre en jeu et de raconter poétiquement, sur scène, un événement historique fort pour essayer d’en trouver un nouvel éclairage, une nouvelle compréhension ». A savoir le coup d’Etat de Pinochet, qui transforma le stade de Santiago en camp d’internement pour opposants. La pièce revient sur un match éliminatoire pour la coupe du monde de foot de 1974 devant opposer le Chili à l’URSS, alors que les prisonniers sont cantonnés dans le stade. Un non-match dont le seul vainqueur est Pinochet. » - LA TERRASSE – FESTIVAL AVIGNON 2018

    15€ (Tarif plein) / Catégorie C       

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Mardi
    12 mai 2020

    20H30
     

    CHILI 1973 : ROCK AROUND
    THE STADIUM

    Chili - 11 septembre 1973 : Pinochet prend le pouvoir par les armes. Le lendemain, le stade de football de Santiago, l’Estadio Nacional, devient un camp de concentration : 12 000 personnes y seront internées et torturées. Pour couvrir les cris des détenus, Pinochet fait diffuser de la musique dans les haut-parleurs du stade : pas de marches militaires, mais les Rolling Stones et les Beatles. 1973 est également l’année des éliminatoires pour la coupe du monde de foot 1974 en RFA. Le Chili doit affronter l’URSS dans un match de barrage prévu le 21 novembre à l’Estadio Nacional alors que celui-ci est encore rempli de prisonniers. L’URSS refuse de jouer. Le match va-t-il avoir lieu ?

    Sur scène : une guitare, une batterie, un écran, des témoignages, des haut-parleurs, pour remettre sur ses pieds cette tragique histoire où le football et la musique deviennent des instruments du pouvoir.

    A voir Absolument !

     

    Une sorte de théâtre documentaire Historico Politico Instructivo Ludique
    Avec : Hugues Reinert, Kévin Le Quellec, Karim M’sir 
    Sélection Festival Off d’Avignon

    « Le monde comme il ne va pas » est le sujet de prédilection de la compagnie L’SKBL co-dirigée par Hugues Reinert, comédien et musicien, « il est question pour nous de retranscrire, de mettre en jeu et de raconter poétiquement, sur scène, un événement historique fort pour essayer d’en trouver un nouvel éclairage, une nouvelle compréhension ». A savoir le coup d’Etat de Pinochet, qui transforma le stade de Santiago en camp d’internement pour opposants. La pièce revient sur un match éliminatoire pour la coupe du monde de foot de 1974 devant opposer le Chili à l’URSS, alors que les prisonniers sont cantonnés dans le stade. Un non-match dont le seul vainqueur est Pinochet. » - LA TERRASSE – FESTIVAL AVIGNON 2018

    15€ (Tarif plein) / Catégorie C       

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Mardi
    12 mai 2020

    20H30

     

     

     

     

     

    CHILI 1973 : ROCK AROUND
    THE STADIUM

    Chili - 11 septembre 1973 : Pinochet prend le pouvoir par les armes. Le lendemain, le stade de football de Santiago, l’Estadio Nacional, devient un camp de concentration : 12 000 personnes y seront internées et torturées. Pour couvrir les cris des détenus, Pinochet fait diffuser de la musique dans les haut-parleurs du stade : pas de marches militaires, mais les Rolling Stones et les Beatles. 1973 est également l’année des éliminatoires pour la coupe du monde de foot 1974 en RFA. Le Chili doit affronter l’URSS dans un match de barrage prévu le 21 novembre à l’Estadio Nacional alors que celui-ci est encore rempli de prisonniers. L’URSS refuse de jouer. Le match va-t-il avoir lieu ?

    Sur scène : une guitare, une batterie, un écran, des témoignages, des haut-parleurs, pour remettre sur ses pieds cette tragique histoire où le football et la musique deviennent des instruments du pouvoir.

    A voir Absolument !

     

    Une sorte de théâtre documentaire Historico Politico Instructivo Ludique
    Avec : Hugues Reinert, Kévin Le Quellec, Karim M’sir 
    Sélection Festival Off d’Avignon

    « Le monde comme il ne va pas » est le sujet de prédilection de la compagnie L’SKBL co-dirigée par Hugues Reinert, comédien et musicien, « il est question pour nous de retranscrire, de mettre en jeu et de raconter poétiquement, sur scène, un événement historique fort pour essayer d’en trouver un nouvel éclairage, une nouvelle compréhension ». A savoir le coup d’Etat de Pinochet, qui transforma le stade de Santiago en camp d’internement pour opposants. La pièce revient sur un match éliminatoire pour la coupe du monde de foot de 1974 devant opposer le Chili à l’URSS, alors que les prisonniers sont cantonnés dans le stade. Un non-match dont le seul vainqueur est Pinochet. » - LA TERRASSE – FESTIVAL AVIGNON 2018

    15€ (Plein tarif) - 10€ (Tarif réduit) / Catégorie C          Quand le foot et la musique deviennent des instruments du pouvoir 

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Vendredi
    28 sep. 2018

    20H30
     

    Bruno, Margot, Stéphanie, Doriane et Vincent sont clowns.
    Des clowns un peu particuliers, car c’est à l’hôpital qu’ils exercent leur métier. Faire rire dans un milieu difficile, telle est leur force, tel est leur engagement !
    Hors-piste est donc un spectacle choral, un patchwork de scènes de vie, tantôt cocasses et tantôt tragiques. Des histoires dans lesquelles l’on croisera des pères, des mères, des médecins, des frères et des soeurs, des infirmières, des enfants, et bien sûr des clowns… Un moment de théâtre simple et fort, servi par les qualités d’interprétation de cinq remarquables comédiens.

    « Inclassable, on en est sortis emballés ! »
    - LE FIGARO

    « Sans prétendre plus que cette interaction tendre entre deux mondes apparemment étanches, Hors piste est drôle et léger. Le spectacle parle du rôle du rire sur le moral, modeste soin de l’âme, mais aussi de ce que l’expérience apporte au clown lui-même. »
    - LIBÉRATION

     15€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie C

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     


Centre Culturel La Passerelle

50, Avenue de Lorraine
57190 FLORANGE, FRANCE

03 82 59 17 99
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Recevez nos actualités !


Je souhaite m'abonner à la newsletter de La Passerelle


Cliquez-ici