théâtre

  • Dimanche 29 mars 2015 - 17h00
    Chanson / Théâtre

    Vingt ans de la vie du Fou Chantant ! À travers des témoignages radiophoniques de l’époque de la douce France et des publicités mythiques comme « Savon Cadum » ou « Monsavon », revivez une partie de l’histoire de la chanson française: celle de Charles Trenet. Y’a d’la joie, la vie est belle et votre coeur fera boum !

  • Samedi
    17 nov. 2018

    20H30
     

    Endimanchés dans des costumes déraisonnables aux cercles et aux couleurs assorties d’orange ou de jaune sur du mauve, Sulki et Sulku apparaissent en majesté, arc-boutés sur un podium.
    L’un grand dégingandé, l’autre petit et sec. Ils font la paire mieux que des chiens de faïence : ils parlent, dégoisent, élucubrent… Une fois lancés, rien ne les arrête, trois notes de piano exceptées qui annoncent la fin d’une joute avant la suivante. 
    Ces «conversations intelligentes» sorties du chapeau de Jean-Michel Ribes s’enchaînent en des coqs à l’âne délicieux une heure vingt durant.
    Elles ont une origine précise : les deux protagonistes sont apparus une première fois dans Musée haut, musée bas, cette fameuse pièce de 2004 (plus tard transformée en film) qui fustigeait en sketchs salés le public des musées toutes catégories confondues, du snob au badaud.
    De l’aveu de l’auteur, ces deux oeuvres d’art vivantes — des performeurs à la mode — ont continué en sourdine leurs conversations.

    « Une bien cocasse et surprenante réflexion. Avec fantaisie et humour, le duo souffle sur scène une bouffée d’air frais. C’est drôle et amusant. »
    - FRANCE 2

    « Ribes rit en grinçant de tout, pousse le bouchon aux limites, mais avec une élégance rieuse qui stimule. Son art est assumé avec brio par deux acteurs à l’articulation parfaite et à la présence presque dansante... »
    - TÉLÉRAMA

    15€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie C

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Samedi
    08 déc. 2018

    20H30
     

    Voir un spectacle à l’envers : telle est la proposition saugrenue de Familie Flöz. Mais rassurez-vous, il n’est pas besoin de le regarder la tête en bas ! La troupe berlinoise s’amuse à nous montrer ce qui se passe dans les coulisses, là où le théâtre s’agite avant et pendant la représentation.
    Du spectacle qui se donne sur scène, on ne voit que les entrées et les sorties des artistes au rythme des portes qui claquent et des applaudissements.
    Au premier plan, Bernd, Bob et Ivan, trois régisseurs aux caractères antagoniques, genre le bon, la brute et le truand, mènent à la baguette les actions sur le plateau.
    Récompensé du Prix spécial du jury au festival Mimos (Périgueux), Teatro Delusio est une série de séquences sans parole, cocasses et poétiques, sur la vie du théâtre, avec ces masques qui ont fait la renommée de Familie Flöz et qui permettent les transformations les plus spectaculaires. 

    Une performance visuelle irrésistible.

    « Le collectif berlinois Familie Flöz présente, sous masques et sans paroles, une cocasse et mélancolique rêverie sur les magies du théâtre, intitulée Teatro Delusio. Trois comédiens incarnant vingt-neuf personnages avec la virtuosité de prestidigitateurs réalisent une exceptionnelle performance pleine de drôlerie, de sensibilité et de poésie »
    - LE MONDE

    « Ce sont les grands sentiments qui sont mis ici sur scène: passion, trahison, haine, jalousie et amour. Par gratitude pour ce feu d’artifices de fantaisie, de poésie et de divertissement, les spectateurs se lancent dans des applaudissements sans fin. »
    - DIE ZEIT MAGAZIN

    25€ (Tarif plein) / 10€ (Tarif réduit moins de 16 ans) / Catégorie B        

     

    Réservez vos billets RÉSERVEZ À LA FNAC RÉSERVEZ CHEZ TICKETMASTER


     

  • Mardi 13 décembre 2016 – 20h30

    Amédée a vingt ans, il est fou de jeux vidéo, de voitures, de courses et de sa petite amie. Il a un bon copain, un grand coeur et veut s’engager chez les pompiers… Mais sur la route, Amédée croise un camion qu’il ne peut éviter. Son destin bascule.

  • Dimanche 22 février 2015 - 17h00
    Théâtre

    Gabrielle abuse du Lexomil, avalé à grandes lampées d’Armagnac et enchaîne les amours catastrophiques avec de beaux mufles qui la laissent sur le carreau. Loulou se fout des autres, et n’aime que son fils. Quant à Hélène, elle est au bord de l’implosion et tente désespérément de donner le change par un optimisme forcené.


Centre Culturel La Passerelle

50, Avenue de Lorraine
57190 FLORANGE, FRANCE

03 82 59 17 99
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Recevez nos actualités !


Je souhaite m'abonner à la newsletter de La Passerelle


Cliquez-ici